Hors Sujet

Mode de protection : actived

Je continue. Malgré les angoisses, la souffrance, le vomi dans ma bouche :). Je continue à aller en concert.

Non pas parce que je suis masochiste, mais bien parce que j’aime y aller malgré mes difficultés. J’apprends comment dompter mes craintes, comment les apaiser et comment éviter de réveiller la bête qui sommeille en moi.

Ce qui en ressort:

  • Je me rends compte que je ne peux plus aller en concert pour un groupe que j’apprécie sans pour autant connaitre énormément de chansons du groupe.
  • Je ne peux vraiment plus aller dans un concert où je sais d’avance qu’il y aura une utilisation trop importante de strobo (flash = souvenir de coups de kalash). Après.. personne ne pouvait prédire à l’époque que Nada Surf allait en abuser surtout vu leur style et qu’ils allaient me faire découvrir cette angoisse que je ne connaissais pas.
  • Je ne peux plus entrer dans certaines salles de concert. Je n’aime ni leur emplacement, ni leurs sorties de secours. Elles m’angoissent avant même d’y être entrée. Aucun intérêt.
  • Je dois être placée à un endroit où je puisse me sentir en sécurité. C’est souvent un peu en retrait de la foule qui m’étouffe rapidement du haut de mon mètre 58.
  • Si c’est possible, j’aime être proche de la sortie de secours. Ca me rassure, même si logiquement, ça peut être un accès facile pour n’importe quel terroriste. Mais pour le moment ça me rassure.
  • Être entourée. J’ai été à un concert avec ma moitié en début de semaine. Il allait mal, et j’étais pas bien également. Nous nous sommes épaulés mais clairement s’il y avait eu une troisième personne ça nous aurait arrangé, l’un comme l’autre.
  • Ne pas allée à un concert après une journée ou une semaine trop remplie pour moi ou lorsque je suis dans une période d’insomnies. Lorsque je suis trop épuisée, je suis très/trop à fleur de peau. Je sursaute pour tout, je pleure pour n’importe quoi, et je psychose énormément. Ce n’est clairement pas une bonne idée.

N’empêche que parfois j’ai l’impression d’être le boulet de la bande. Quand les strobo arrivent, je ferme les yeux et j’essaie de me cacher derrière un grand pour ne pas ressentir les flashs (comme j’ai pu le faire vendredi à un autre concert où j’étais). Ce comportement inquiète mon entourage soit la personne me prend dans ses bras en mode  » ça va aller » alors que ça va pour moi soit elle se met automatiquement devant moi pour me cacher des strobo. En soit c’est très bien pour moi. Vraiment, ça m’aide. Mais mon entourage ne doit pas se préoccuper de moi, comme d’une enfant.. Je ne veux pas être leur boulet. Je suis un boulet à moi meme, ça suffit largement… Je ne veux pas qu’il s’inquiète autant.

Après je ne peux pas leur en vouloir.. J’apprends encore aujourd’hui où sont mes limites dans un concert. Et je les dépasse souvent avant de me rendre compte que j’ai atteint ma limite. Je dois comprendre mes signaux. Si j’ai les larmes aux yeux avant d’entrer dans la salle, est-ce une bonne idée d’y entrer du coup? Et si je rentre et que je me mets à pleurer, est-ce une bonne idée de poursuivre la soirée alors que l’angoisse est déjà dans le bide à grignoter mes entrailles? Et si je poursuis la soirée, est-ce que ça vaut vraiment le coup si je suis dans un coin, en boule pour ne pas subir plus? Non, je ne pense pas.

J’apprends à comprendre, à dompter et calmer mes angoisses. Enfin…

Publicités

18 commentaires sur “Mode de protection : actived

    1. Tu ne sais pas à quel point, chaque jour. J’en parle simplement pas.

      Oui <3. J’ai vu la même chose que toi, contrairement à princecranoir qui avait vu l’arbre mort en premier plan.
      En fin de compte, cette image est parfaite pour représenter ma situation. Un peu morte pour le moment, mais le futur va être beau 🙂

      J'aime

    1. Mes photos sont rarement prises au hasard ^^. C’est souvent au feeling mais ça représente souvent mon état d’esprit.

      La bataille est loin d’être gagnée.. j’ai l’impression que cette année est plus rude psychologiquement parce que je me bats vraiment contre moi… Alors que les autres années c’était contre les symptômes plus qu’autre chose.

      Merci infiniment pour ton soutien Marie ❤️. Vraiment.
      Gros bisous a toi !

      J'aime

  1. Tu me connais, ça fait un petit moment qu’on discute par pc interposé, alors je suis assez franche pour te dire que je suis très fière de toi.
    C’est vraiment bien que tu apprennes à dépasser tes limites, même si elles sont effrayantes.
    Bravo ma Vae (oui je garde ton vieux pseudo), c’est une étape de plus.
    Love.

    Aimé par 1 personne

    1. Je fais ça depuis 2015 mais on va dire que j’apprends vraiment a ne plus dépasser les limites et ça c’est dur.
      Parce que j’ai l’impression d’être faible quand je ne reste pas dans un concert.

      Merci pour tout ❤️
      T’es adorable !
      Faudra qu’on se trouve un nouveau moyen de communiquer
      Gros bisous Marie ❤️
      (J’aime Vae, donc ça ne me dérange pas du tout )

      J'aime

  2. Ce n’est pas une mince affaire de prendre conscience de ses limites. Je te souhaite de pouvoir les reconnaître bientôt 🙂
    Je pense que toutes les parties de toi ont besoin de toute la douceur du monde et méritent d’être acceptées, alors je t’envoie d’autres wagons de soutien et de douceur ❤

    Aimé par 1 personne

Répondre à princecranoir Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s