L'après Bataclan

Mon cocon

Mon cocon est beau. Il est merveilleux et plein de surprises. Je l’aime parce que l’on y retrouve pleins d’histoires. Je n’ai pas besoin de faire des kilomètres pour m’aérer l’esprit. Des fois à dix minutes en voiture, je suis déjà dans une nouvelle vie. Quand je vivais en région parisienne, et que je prenais mon train pour rendre visite à ma famille, je voyais les paysages défiler. Du béton à la verdure et rien que ça, ça me faisait me sentir mieux. Je me disais au creux de mon crâne: « Cette région est vraiment la mienne. Elle est mon identité ». Mon cocon est doux. Mes amis, Ma famille, Mon Amour y sont et ça y joue beaucoup.

J’ai cette fierté, peut-être mal placée, de notre histoire, de mon histoire. Je suis fière de mes ancêtres, je suis fière de mes origines, je suis fière de porter ce Nom, je suis fière d’être. Je suis même fière d’avoir ce petit accent qui nous caractérise.

47580320_303150710303888_3469222965344731136_n.jpg
Photo perso

Dans cette période de l’année, j’adore me balader. Pas pour le froid qui me glace le sang, ni pour le plaisir de croiser des gens. C’est une période que nous envie beaucoup de monde. Nous avons ce côté un peu « étranger » qui permet de faire de Noël, une féérie. Dans tous les villages, dans toutes les villes, nos marchés de Noël pullulent comme de petits champignons en automne. J’adore alors flâner. Sentir le vin chaud, mélanger à d’autres épices d’un stand à côté. Voir les lumières, les yeux des enfants et des adultes s’émerveiller. Je me retrouve comme une enfant qui attend que l’on lui offre son petit  bredele.

46837028_1959483337439562_3189116356624646144_n
Photo Perso

Cette nuit mon cocon a été touché. Mon corps a mal réagi. Il était terrorisé. J’étais en sécurité pourtant.

Je suis profondément amoureuse de cette région qui a tant d’histoires à raconter, que l’on ne doit pas oublier. Pour que l’histoire ne se répète pas, pour que l’histoire ne se répète plus. Surtout. Je ne veux plus d’animosité, ni de violence. Je souhaiterai juste de la tolérance.

noelahaguenau-1024x683.jpg

Publicités

18 commentaires sur “Mon cocon

  1. Moi aussi j’ai tout de suite pensé à toi hier soir, quand j’ai vu les infos…
    Plein de câlins de réconfort virtuels à toi et à T….
    Je ne saurai que dire d’autre, sinon que je pense aux familles des victimes, et que j’espère qu’ils vont le choper, et qu’un jour cette violence gratuite typiquement humaine cesse…

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s