Hors Sujet

Jalousie

Je pense que j’en ai déjà parlé. Notamment de la jalousie financière parce que l’on a perçu ou que l’on va percevoir une indemnisation suite aux attentats. Que nous sommes donc des profiteurs de l’Etat et des contribuables.

Je vais vous dire ma situation. J’ai quitté la région parisienne en 2016 suite à l’obtention de ma formation (de reconversion). A la base je suis rentrée dans ma région pour me ressourcer mais également parce que je n’avais plus d’intérêt à rester. Sans emploi, après avoir vécu chez moi pendant 4 ans presque 5, je me retrouve à nouveau chez mes parents où je vis encore actuellement. En incapacité de travailler à cause de mes symptômes post-trauma, je suis devenue demandeuse d’emploi. Et puis le plus chouette reste quand même les symptômes post traumatiques avec lesquels il faut vivre et s’adapter. Ils m’ont permis de rencontrer ma psy que je vois minimum deux fois par mois. Ma situation vous fait rêver? Perso, moi pas vraiment. Non franchement, ça me donnerait pas envie mais soit! Je vais pas chipoter hein, j’ai une vie.

Bah sachez qu’en discutant avec ma psy, par rapport aux comportements de certaines personnes de ma famille, elle pense qu’elles sont jalouses de « moi », de ma situation plutôt. Elles s’imaginent que je vis au crochet de mes parents, et que cela me plaît. Que je n’ai aucune motivation à aller travailler sans prendre en compte le combat intérieur qu’il existe. Elles s’imaginent que je suis coolos à glander toute la journée, en caressant de temps en temps mon chat :). Flatteur, n’est-ce pas?

Si elles savaient qu’en 2016, je me forçais chaque jour à me lever, à me laver, à me maquiller, simplement pour me donner un rythme et ne pas perdre le goût de la vie. Si elles savaient à quel point je me suis battue, souvent seule, en 2017. Contre les administrations, contre moi, contre les autres? Si elles savaient comme je me bats encore aujourd’hui simplement pour me sentir heureuse et légitime d’être en vie. Sincèrement, je ne suis pas certaine que ça fait rêver. Attention, je ne me plains pas de ma situation parce que j’ai beaucoup de chance dans tout ça. L'Islande 🙏 Daily #Inspiration. 📷 by 1924.jpg L’Islande 🙏 Daily #Inspiration. 📷 by 1924 -les Others[/ca[/caption]

J’ai des amis à l’écoute, même des personnes que je n’ai jamais vu de ma vie qui semblent comprendre mieux ma situation que mon entourage. J’ai des parents extraordinaires qui m’épaulent, qui me laissent vivre, laissent avoir de l’espace pour rire et pour pleurer. J’ai un homme particulièrement à l’écoute et qui me fait rire tellement facilement. J’ai un merveilleux petit chat qui à chaque instant est présent. Dès que je suis un peu moins bien, il se retrouve sur mon ventre à patouner et à ronronner.

Là par contre vous avez le droit d’être jaloux. Je ne suis peut-être pas riche en monnaie mais je suis riche en amour, en rencontre, en amitié. Mon bonheur n’a jamais résidé dans le matériel, ni dans l’emploi. Mon bonheur a toujours résidé dans mes relations. On peut dire qu’à l’heure actuelle, j’ai donc beaucoup de chance 🙂

Publicités

19 commentaires sur “Jalousie

  1. Les gens jalousent une situation sans en connaitre les tenants et aboutissants. Ils ne voient que la partie haute de l’iceberg. Ce que tu vis au jour le jour ils ne comprennent pas et ne cherchent plus à comprendre – c’est trop d’investissement l’empathie. Eux ils ne voient que le résultat. Et ils jugent à partir de ça. C’est une triste réalité…

    Aimé par 1 personne

    1. C’est exactement ça…
      quand ce sont des gens lambdas ça me touche moins… par contre lorsque des membres de ma famille qui jugent, c’est beaucoup moins évident..
      on voit mon visage, mon teint, mes cernes… mais non je reste un grand parasite à leurs yeux.

      J'aime

        1. Je ne sais pas s’ils veulent le voir. Pour exemple, à l’époque j’avais de gros soucis de voisinage qui m’empêcher de dormir donc grosse fatigue chronique. Et ces personnes se moquaient de moi et de ma fatigue.
          Une fois que ça leur est également arrivé, ils ont pas arrêté de se plaindre et de pleurer chez moi. Je ne leur souhaite pas la même chose maintenant mais j’aimerai une once d’empathie, je l’avoue.

          Je ne sais pas, je n’y avais jamais songé à ça non plus.

          Aimé par 1 personne

  2. Je me demande pourquoi on trouve l’herbe plus verte ailleurs que chez soi… moi la 1ère d’ailleurs. À 1ère vue, ça peut paraître mieux (et des fois ça l’est peut-être) mais à bien y regarder, je me fais souvent la remarque que pour ma part, je ne voudrais pas échanger avec d’autres. Je me sens riche comme je suis maintenant je crois 🙂 on juge tellement vite la vie des autres sans se demander ce qu’ils traversent!

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’est totalement vrai. Je n’aimerai pas changé ma vie. Je suis heureuse avec mes malheurs. Ce sont les mieux, je les dompte donc. Je suis heureuse avec mon bonheur, parce qu’ils font ce que je suis aujourd’hui.
      Grâce à eux, j’avance pas après pas vers un moi que j’apprécie 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s