Hors Sujet

La rencontre

Contexte: En 2015, j’habite en région parisienne avec « Ted », avec qui je suis depuis presque 5 ans. En mai, je profite d’aller voir ma famille et mes amis que je n’ai pas vu depuis un certain nombre de mois dans ma région, avant de débuter une formation de reconversion. Précision qui a son importance pour moi: lorsque je suis prise/casée, je n’ai de yeux que pour l’être avec qui je suis (même quand c’est le plus gros des cons). Lui, était également casé..

Mai 2015: Quand je l’ai rencontré, Lui, j’ai su que ce n’était pas une rencontre anodine. Mais je n’y ai pas réfléchi plus que ça. Ce jour là, j’étais entourée d’amour: musicale, amicale, un peu moins d’amour tout court. En vacance pendant une semaine, « kidnappée » par mon meilleur pote à voir un groupe dans un bar. Encrée dans le canapé, pinte à la main, observant ce groupe en train de jouer pour la première fois en me disant que c’était franchement pas mal pour des « débutants ». Rencontre de Lui. Nos premières discussions ressemblaient à rien. Un dégueulis de bullshit, mais c’est ça qui me plaisait bien. Pas de prise de tête, c’était reposant par rapport à ce que je vivais habituellement.

Notre deuxième rencontre ressemblait à la première. Diarrhée verbale où on a passé la soirée à débattre d’un sujet vraiment sans intérêt. J’ai beaucoup ri. Je ne comprenais pas ce qu’il se passait, mais je savais que ça allait me provoquer un déclic dans mon quotidien.

Ces sorties avec mon meilleur pote ont été une bouffée d’air. Cela m’a fait comprendre que ça n’allait plus avec « Ted ». J’ai compris qu’il m’étouffait, que je n’étais plus moi. Je ne sortais plus, et je ne faisais que des choses pour lui. Que je bosse ou non, j’étais une feignasse. Il ne voyait pas tout ce que je faisais pendant que lui se gratter les burnes devant son ordi (« oui mais moi je travaille »).

Quand je suis rentrée en région parisienne, je me suis rendue compte que je n’étais plus heureuse depuis un moment avec Ted. Mais je me disais que ça passerait.. Et que son comportement était « normal ».. Alors que non. Avoir des réflexions en permanence n’est pas normal. Devoir se justifier si on passe du temps avec sa famille, ce n’est pas normal. Devoir se justifier si on voit ses potes, ce n’est pas normal. J’étais fatiguée d’être en permanence sous pression. J’étais fatiguée de ne plus sortir, de ne plus faire ce que j’avais envie. Mes idées n’étaient jamais bonnes pour lui. Je n’étais pas assez intelligente d’ailleurs. « Regarde Arte, ça te fera du bien. Ou des documentaires sur Netflix.« 

Juillet 2015: Je retourne dans ma contrée. Ted me disait que si je retournais voir ma famille, ce serai fini entre nous. Chantage affectif, comme s’il était plus important que ma famille. C’est vraiment se prendre pour quelqu’un qu’il n’est pas. Je ne l’ai évidemment pas écouté et je suis rentrée chez moi. Je faisais des sorties en me sentant célibataire. Un soir, j’ai vu mon portable sonner en continue avec des messages vocales et textos. Je n’avais pas envie de répondre. Je me disais: « Ce soir je pense à moi. » Posée sur un plaid dans un champ, en buvant une petite bière avec mon pote. Discutant de tout, de rien en matant le ciel étoilé. Il me racontait son dernier festival avec Lui. M’a donné envie de reprendre les concerts parce que depuis que je suis avec Ted, je n’en faisais plus. Monsieur était toujours trop fatigué, il n’était pas motivé. Il n’avait pas envie. Et puis je l’ennuyais. Mon pote m’a proposé un deal: il vient à Paris et on va se faire un concert d’Eagles of Death Metal. Il les a vu dernièrement et ça le bottait bien de les revoir. Et moi.. ca m’a tenté à mort évidemment! Pour moi ça me permettra de décompresser, de faire quelque chose dont j’ai envie et de voir le concert qui va bouleverser ma vie. Mon pote ça lui permettra de lui changer d’air, de venir voir Paris et un concert mythique.

18 juillet: il a les billets pour voir Eagles Of Death Metal

Cette rencontre et cette décision allaient prendre un tournant dans ma vie où l’Amour musicale et l’Amour tout court seront liés.

blue-cat https-::hypathieaswangart.wordpress.com:.jpg
hypathieaswangart
Publicités

2 commentaires sur “La rencontre

  1. Ha ouf! je suis rassuré, il y a quand même le mot « bière » dans l’article^^
    Quand j’ai vu l’image, j’ai pensé que tu allais parlé bières alsaciennes ou allemandes et puis en fait, rien! rien de cela…
    Remarque, ton article sur ce coup de foudre est très beau! j’en suis jaloux, un peu…
    Ton ex me fait penser au profil psycho d’un pervers narcissique, même si le mot « pervers » est un peu fort…

    Bonne journée.

    J'aime

    1. Ho tu m’as retrouvé? 😀
      Je suis désolée de t’avoir déçu 😦

      Je n’aurai pas dit que c’était un coup de foudre, c’est marrant ^_^. On va juste dire que j’ai senti que la rencontre n’était pas anodine.
      Pour mon ex, je ne sais pas. Je sais juste que c’était/c’est un gros con.

      J’espère que tu vas bien 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s