Psycho(pathe)

Ma carte de fidélité psy(chopathes) (4)

Suite aux articles Les « spécialistes » spécialisés pour.. (1) Les « spécialistes » spéciaux (2)Les « spécialistes » psy… (3)

Je ne pensais pas que j’allais continuer cette « rubrique ». Je pense que je suis en quelques sortes abonnée à ce genre d’individus et je ne pense pas être la seule, malheureusement. On va dire que dans mon cas, je suis supposée avoir droit à des psychologues ou psychiatres spécialisés dans le domaine du traumatisme et surtout des victimes de guerre.

Lors de ma participation à l’étude scientifique, il y avait deux psys : un était plus compétent que l’autre. Malheureusement le compétent était plus souvent dans l’autre groupe de « cobayes ». Du coup, je me suis retrouvée avec le psy qui face à une crise disait simplement « ça va? » tout en partant. Comment t’expliquer que ça ne va pas, vu que tu t’es déjà barré? A la limite, ça me fait rire jaune et une histoire en plus à raconter à mes potes, au point qu’il nous a fait penser à un sketch des 2 minutes du peuple.

Le psy compétent a fait son boulot en m’aidant à trouver des psys qui sont dans le domaine du trauma dans ma région. Donc vendredi, arrivée sur mes Terres, j’avais déjà un rendez-vous programmé pour ce lundi. Sceptique, mais tout de même heureuse d’avoir un rendez-vous chez une spécialiste dans le domaine qui, en plus, maîtrise l’EMDR.

EMDR: Eye-Movement Desensitization and Reprocessing, ou Désensibilisation et Retraitement par les Mouvements Oculaires. La thérapie EMDR est une nouvelle approche de psychothérapie qui utilise la stimulation sensorielle des deux côtés du corps, soit par le mouvement des yeux soit par des stimuli auditifs ou cutanés, pour induire une résolution rapide des symptômes liés à des événements du passé. En gros, le spécialiste fait des mouvements de droite à gauche avec ses doigts, tu dois le suivre avec tes yeux et c’est supposé apaiser tes symptômes…

En y allant je pensais sincèrement que j’allais pouvoir parler de mon histoire, de mes symptômes, de l’étude que j’ai faite… J’y ai vraiment cru :). Sauf que la psy ne m’écoutait à peine.. Pendant 10 minutes, je lui ai parlé du Bataclan jusqu’à ce qu’elle me pose la fatidique question: « Mais pourquoi vous parlez sans cesse du Bataclan? – Bah parce que j’y étais.. *tête blasée et envie de fuir* –  Mais où? – *Je dirai bien un endroit mais ça ne se dit pas* Bah au Bataclan.. – Oui mais où? – Bah dans le Bataclan O_____O°. Dans la fosse. – Haaa! Moi j’étais dans une ruelle parallèle, j’ai aidé des gens et blablabla »  

Donc déjà en dix minutes, elle n’a pas compris que j’étais au Bataclan, ensuite quand elle comprend elle parle d’elle et de son expérience du soir. J’avais sérieusement rien à carrer. Puis je me suis mise à pleurer. De RAGE. Dix minutes et j’avais envie de me barrer, DIX minutes et je savais que je n’allais pas supporter cet entretien. Elle voit que je pleure et me sort un miroir pour me remaquiller -__-°. Pareil, j’en ai strictement rien à carrer, j’ai laissé mon maquillage dégueulasse. En parlant de carrer, elle m’a dit que j’avais un joli visage symétrique.. Donc si vous me cherchez dans la rue, cherchez une personne avec un visage symétrique. *pétage de plomb on* Sachez que grâce à cette information, je suis supérieure à quiconque et je vais créer une religion qui s’appellera la Guymètrie (mix entre un autre pseudo que j’ai + symétrie), et mon symbole est le ∇. J’entends déjà vos hurlements dans la foule « GUYMETRIE! GUYMETRIE » tout en faisant notre symbole :3. Oh oui! *ACCLAME LA FOULE*  *pétage de plomb off*

Si ça s’arrêtait à ça mais non. Une patien…une cliente lui téléphone pour prendre un rendez-vous, elle lui explique qu’elle ne peut pas la prendre en charge car OVERBOOKEE. Elle raccroche et me dit que j’ai eu de la chance que la psy de l’étude m’ait pistonné, sans ça je n’aurai pas eu de rendez-vous (je ne le savais pas). OK. Non mais moi je ne demande pas de piston, juste quelqu’un de compétent en fait. Rien de plus, rien de moins.

L’entretien se poursuit, j’ai l’impression de me faire agresser à chaque question parce qu’elle ne m’écoute pas. Je répète les choses en continu. Je suis crispée comme un trou de balle qui n’accepte pas la sodomie. Puis elle me demande comment je vois mon avenir. Quand je parle d’avenir, je le vois vraiment lointain (ou je ne le vois juste pas, parce qu’inexistant). Je lui explique que je le vois de manière basique, avec ma moitié et un marmot. Elle me demande depuis combien de temps je suis avec l’Homme et comment il s’appelle.. Mais qu’est-ce que ça peut lui foutre? Je lui réponds machinalement et du tac-o-tac elle me dit: « Bon vous vous voyez avec l’Homme ou un quelconque mec avec des enfants mais sinon? Vous n’avez pas d’autres ambitions? Vous ne voulez pas travailler? » Ha c’est donc ça. Le travail c’est la santé, c’est ça? Et en plus elle dénigre mon couple en pensant que l’Homme ne fera pas parti de mon futur.  » Vous m’avez demandé ce que je voyais dans mon avenir. Je le vois lointain et je le vois de cette manière, c’est ce qui me rend heureuse. – Non mais moi je parle de l’avenir proche! Vous ne voulez pas travaillé? Etre heureuse? – Le travail n’est pas ma priorité, il faudrait d’abord que je puisse parler de mon histoire avec un psy, d’aller mieux avant de vouloir faire quelconque activité. – Ha bon? Vous ne voulez pas travailler? » RAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH BORDEL A CUL! Qu’est-ce qu’elle ne comprend pas dans « JE VEUX ALLER MIEUX AVANT DE FAIRE UNE ACTIVITE » ? Je ne suis pas claire? Non sérieux, je parle une autre langue?

Ensuite elle m’a posé plusieurs questions sur la fosse dans le Bataclan. Sur ce que je vois, sur ce qui me choque.. Blablabla. Elle insiste tellement, que je lui dis que ce sont les visages et les flashs des kalashs (ce qui n’est pas faux..). Mais je lui dis bien que je suis plus sensible aux sensations que j’ai eu que par les images de cette nuit. Elle ne comprend pas et commence son EMDR, sans connaître mon histoire. Sans me connaître en soit. Je suis épuisée, elle me demande de fermer les yeux et ça m’aide à m’apaiser, je pense à rien de spécial ou juste aux bras de moitié, ou au couché de soleil en Guadeloupe. Et rien que ça, ça m’apaise. Mais c’est pas grâce à elle.

IMG_0319.jpg

Grace à une frise avec des visages de clowns, qui va du plus heureux ou plus énervé, elle me demande comment je vais. Et ça pendant une heure.. En vrai j’allais vers le clown heureux simplement pour me barrer plus rapidement de la séance. En réalité, je me sentais infantiliser et j’avais envie de fuir. D’ailleurs, j’ai passé la séance à regarder par la fenêtre ou à regarder sa fiche sur moi. Elle ne s’est pas posée des questions?

Au fur et à mesure que le temps passe, elle me pose des questions sur ma famille ou sur le travail. Je lui explique que certaines choses peuvent me toucher par rapport à mon statut de victime ou de chômeuse. Elle me répond « Bah avec un vécu comme ça, on devrait voir la vie d’une autre manière! On devrait s’en foutre de l’avis des autres! Vous savez moi j’ai eu des problèmes dans la vie et même eu un accident grave de voiture. Maintenant tout me passe par-dessus. » Je ne suis pas elle, je ne suis pas une accidentée de voiture. Je lui ai répondu, je crois, à ce moment là « Ca fait un an que je n’ai pas de suivi, je fais avec mes symptômes et c’est pas aussi évident. »

Elle enchaîne avec « Mais d’ailleurs, ça vous faire peur de voir des armes? Ca vous fait peur de voir les militaires dans la rue avec des armes? Mais faut pas! » J’étais choquée. Parce que j’ai failli crever d’une manière barbare, j’ai failli mourir par ça. Et voir des militaires avec des armes me rend folle, parce que ça PROUVE que nous ne sommes pas dans un pays libre et en paix. Au contraire! Quand je vais au marché de Noël de ma ville et que je vois tous ces putains de militaires (je les respecte hein, ils m’ont sauvé), je me dis que l’on vit une période de merde et que nous ne sommes pas en sécurité. Je les avais jamais vu dans ma ville avant le 13/11/15. Maintenant je dois montrer mon sac avant d’entrer dans ma propre ville. Une fouille invisible qui ne sert strictement à rien. S’il y a un attentat, il y en aura un. Point. Une fouille visuelle, de merde, ne servira à rien contre ça.

La cerise sur le gâteau, le pompon sur le bonnet, c’est le moment où à la fin de séance elle me demande comment je me sens, si je me sens plus apaisée qu’avant et qu’à ce moment là son téléphone sonne. Elle décroche et écrit machinalement sur son papier « la patiente se sent plus apaisée ». Je n’avais rien dit. Je n’avais même pas ouvert ma bouche. Elle sait donc mieux que moi comment je vais. J’espère qu’elle va m’aider à chier demain. Merci. Au revoir.

Tout ça pour la modique somme de 80 euros. Remerciez moi, sans ça vous n’auriez pas ce post :3.

PS: Si vous pensez que j’aurai dû réagir autrement pendant l’entretien, sachez que je suis littéralement à bout de force. Je n’ai plus d’énergie. J’ai besoin d’aide professionnelle. Donc me battre contre quoi que ce soit qui puisse me réduire mon minimum d’énergie vitale n’est clairement pas possible. Et même si j’ai eu conscience des anomalies de cet entretien, je me suis tout d’abord posée des questions sur moi avant de prendre du recul et de voir que le souci ne venait pas forcément de moi..

PPS: Je pense créer une carte de fidélité version kebab pour psy. Je me dis qu’au 11e psys, j’ai droit à un kebab gratuit. J’en suis à 8 là.

PPPS: J’allais oublier à un moment donné pendant la séance d’EMDR, elle m’a appelé par le prénom du psy qui l’a appelé pour « me pistonner ». J’ai insisté sur « Pourquoi vous m’appellez M.? Non mais écoutez-moi. BlablablaNon sérieusement pourquoi vous m’appelez M. Nom de famille?  –Ho mince, vous vous appelez pas comme ça. » Bravo Sherlock.

PS: Article écrit le 4 décembre 2017 sous Vae Soli

 

Publicités

2 commentaires sur “Ma carte de fidélité psy(chopathes) (4)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s